Harmonie vitale par la Sophrologie - Arrêter de fumer Retour à la page d'accueil > Applications > Arrêter de fumer Dernière modification de cette page : le 12 décembre 2006

Arrêter de fumer, vous aimeriez ?

Cesser de fumer sans grossir, vous en rêvez ?

et tout ça en restant calme ! ! !

 

 

Quelles sont vos motivations ?

 

C’est peut être…

 

- Faire des économies.

- Protéger votre santé.

- Être libéré de cet esclavage.

- Avoir une meilleure haleine.

- Un teint plus frais, une peau rajeunie.

- Monter les escaliers sans être essoufflé.

- Ne plus tousser.

- Retrouver le goût.

- Reprendre une activité sportive ou améliorer vos performances.

- Ne plus être montré du doigt par la société.

- Sentir une meilleure odeur dans la maison.

- Ne plus culpabiliser au restaurant.

- Ne plus être privé dans les lieux publics, le lieu de travail, les trains ou les avions,...

- Protéger vos enfants, vos proches du tabagisme passif.

- Etc…

 

A votre service

 

une équipe de Sophro-Conseillers formés à la sophrologie et spécialisés dans l’aide à l’arrêt du tabac et la gestion du poids.

Cette équipe fait partie de la Ligue Belge des Sophro-Conseillers et chaque participant en respecte le code de déontologie.

 

Alors en route vers votre liberté !

 

Grâce à la sophrologie, le rêve est devenu réalité...

 

Pour vous encourager…
dès que vous écrasez définitivement votre cigarette :

Au bout de 20 minutes : la pression artérielle et la fréquence cardiaque se normalisent.

Après 8 heures : la teneur en oxygène dans le sang se normalise.

Après 24 heures : le risque d’un infarctus diminue, les efforts paraissent plus faciles.

Après 48 heures : le goût et l’odorat s’améliorent.

Après 3 jours : le risque de thrombose diminue, les efforts paraissent plus faciles.

Après 3 mois : la circulation et la fonction pulmonaire s’améliorent.

Après 6 mois : la toux, la fatigue et l’essoufflement diminuent.

Après 1 an : le risque d’insuffisance coronarienne et d’accident vasculaire cérébral est réduit de 50 %.

Après 5 ans : le risque d’infarctus du myocarde est réduit de 50 %, le risque d’AVC est égal à celui d’un non-fumeur, le risque du cancer de l’œsophage est réduit de 50 %.

Après 10 ans : le risque d’infarctus est équivalent à celui d’un non-fumeur,le risque du cancer du poumon est réduit de 50 %..

Après 15 ans : l’organisme est identique à celui d’un non-fumeur.

 

Besoin d’un coup de pouce ?

Contactez-nous…

Brouers Serge, Châtelet. 071/38.61.69

Carlier Delphine, Thuin. 071/59.44.57 ou 0494/08.99.21

Cordier Fernand, Châtelet. 0475/48.18.54

De Laere Isabelle, Merbes-ste-Marie. 0476/40.71.20

Depaepe Maryse, Leernes. 071/54.51.82 ou 0472/58.62.42

Falize Christiane,  Presles.

Finet Françoise, Mont-sur-Marchienne. 0474/66.62.33

Francq Béatrice, Bruxelles. 0475/85.52.41

Garot Gabriel, Gilly. 071/41.05.82

Hubert Claudine, Loverval. 071/36.46.32

Lapouge Hélène, Jumet. 0496/50.37.53

Lenoir Annick, Nalinnes. 071/43.78.45 ou 0473/96.42.59

Rossi Ariella, Leernes. 071/52.44.10 ou 0497/90.87.72

Salvaggio Enza, Forchies-La-Marche. 0496/98.86.10

Thys Isabelle, La Louvière. 064 264835

Zablocki Barbara, Nalinnes.